Christophe Jacrot: SNJOR

Christophe Jacrot: SNJOR

24 novembre 2016

Tags:

SNJOR, islande, Photographie, Christophe Jacrot, neige, paysages

SNJOR : l'hiver islandais vu par Christophe Jacrot


Avec le réchauffement climatique, peut-on encore photographier l'hiver en Europe ? Pour répondre (positivement) à cette question, Christophe Jacrot est allé jusqu'en Islande. Il en revient avec une nouvelle série et un livre: SNJOR.

 

Chapelle blanche, série "Snjór" (2014-2016). Christophe Jacrot.

Après avoir parcouru les mégapoles de l'hémisphère nord pour saisir leur visage transfiguré par les intempéries, Christophe Jacrot a choisi de tourner son objectif vers les grands espaces. Sa dernière série, SNJOR, est le résultat de six longs périples à travers l'Islande, réalisés entre fin 2014 et mi 2016.

Qu'est-ce qui a conduit ce photographe français jusqu'à cette frontière septentrionale de l'Europe, située à seulement quelques kilomètres du cercle polaire ? Une interrogation : avec le réchauffement climatique dont chacun peut aujourd'hui mesurer les effets, où peut-on encore  "photographier l'hiver… qui ressemble à l'hiver" ?

La Ferme, série "Snjór" (2014-2016) Christophe Jacrot.

 

Avec SNJOR ('neige' en islandais), il donne à voir un "monde à la fois peuplé et enneigé". Les gratte-ciels triomphants de ses précédentes séries laissent ici la place à des habitations isolées qui dressent leur frêle silhouette entre un sol couvert d'un épais manteau de neige et un ciel prêt à les écraser. La mer et la montagne dessinent des paysages parfois presque abstraits, toujours surprenants et d'une beauté à couper le souffle.

 

Le Lagon, série "Snjór" (2014-2016) Christophe Jacrot.


Une quinzaine d'images de cette série sont disponibles sur Artistics en édition limitée. L'intégralité est rassemblée dans un très beau livre, paru le 17 octobre aux éditions h’Artpon et tiré à seulement 1200 exemplaires.

Ce nouveau travail bénéficie déjà d'un accueil critique plus qu'enthousiaste, comme en témoigne cette chronique de Yasmine Youssi dans La Grande Dispute du 23/11/2016 sur France Culture : "C'est juste magnifique, absolument somptueux. On a l'impression, du fait de la qualité de l'image, de sentir la neige qui tombe, sa matière, qui parfois vous caresse et parfois vous cingle" (à 3mn35s).

 

Remonter