Comment accrocher un tableau: nos conseils

Comment accrocher un tableau: nos conseils

01 juillet 2017

Tags:

accrochage, tableau, photo, cadre

Comment accrocher un tableau: nos conseils

 

Tout le monde n'a pas l'âme d'un bricoleur et parfois le simple accrochage d'un cadre peut s'avérer être un vrai casse-tête. Où est-ce que j'accroche l'oeuvre ? Est-ce qu'il faut percer le mur ? Quels outils et quels systèmes d'accroche ou de fixation faut-il choisir ? Nous allons tenter de répondre à toutes ces questions en vous donnant quelques conseils et astuces simples pour réussir votre accrochage.

Une fois que vous serez passé expert en la matière, alors vous pourrez vous poser des questions plus esthétiques et lire notre article consacré à la composition et l'agencement ainsi que celui consacré à l'éclairage.

 

Accrochage des photographies de Gina Soden durant notre participation au Salon Fotofever 2016.

 

 

Où accrocher un tableau: choisir l’emplacement idéal pour votre oeuvre d'art

 

Avant tout, prenez le temps de réfléchir à l’emplacement idéal de l'œuvre. Prenez en compte la décoration globale de votre intérieur, son style et ses couleurs afin d’obtenir une cohérence globale de votre pièce avec son décor.

Privilégiez un accrochage à hauteur du regard. Pour cela, comptez environ 150 cm à partir du sol jusqu’au centre du tableau et faites une marque sur le mur. Pour déterminer le centre de l’oeuvre, divisez simplement par deux la hauteur du cadre.

Si vous disposez d’un format panoramique avec une hauteur limitée, prévoyez un accrochage légèrement plus haut, à environ 160 cm à partir du sol jusqu’au centre de l’œuvre.

Si vous souhaitez accrocher votre œuvre au-dessus d’un canapé ou de tout autre meuble, comptez entre 15 et 30 cm entre le bord inférieur de votre œuvre et la partie supérieure de votre mobilier. Cela vous assurera une bonne exploitation de l’espace de votre mur. Cela évite par ailleurs d’éventuels coups donnés sur votre œuvre d’art.

 

Source : Gina Soden. Grand Nouveau (2015), une photographie de Gina Soden accrochée lors d’une exposition de l’artiste à Marylebone.

 

Quels outils choisir pour accrocher un tableau au mur ?

 

Pour réaliser un accrochage parfait, vous aurez besoin :

-  d’un niveau à bulle : afin de vous assurer de la parfaite horizontalité de votre accrochage

-  d’un mètre déroulant : pour faire vos mesures

-  d’une visseuse-dévisseuse : pour faire un trou dans une paroi creuse

-  d’une perceuse : pour faire un trou dans un mur en maçonnerie lourde si besoin

-  d’un marteau : pour ficher le clou directement dans le mur

-  de clous, crochets ou chevilles : pour suspendre votre cadre !

 

Cliquez ici pour découvrir les formats panoramiques de Christian Houge, présentés lors de notre participation au salon Fotofever 2016.

 

Comment prendre les bonnes mesures ?

 

Après avoir déterminé l’emplacement de votre tableau, maintenez-le au mur et marquez un point à la verticale de son dispositif d'accrochage.

Puis, au revers, à l’aide de votre mètre, mesurez la distance entre le haut du cadre et le dispositif d’accrochage afin de déterminer précisément le point d’accroche de votre tableau sur le mur.

Si votre œuvre est pourvue d’un fil de fer tendu entre deux crochets, mettez-le en tension pour pouvoir calculer la bonne longueur. Pour les autres systèmes d’accrochage, mesurez simplement la distance depuis celui-ci jusqu’au haut du tableau.

Ensuite, reportez cette mesure vers le bas de votre marque réalisée sur le mur. Faites un point au crayon : c’est l’endroit où il faudra fixer votre accroche. 

 

 

Sources : Leroy Merlin. 

En haut : Détail du revers d’un tableau encadré avec anneau de suspension.

En bas : Détail du revers d’un  tableau encadré avec un fil d’accrochage.

 

Faut-il percer ? Déterminez la nature de votre mur, et prenez en compte les dimensions et le poids de l’œuvre 

 

Le choix du type de fixation dépend de plusieurs facteurs : votre mur support, mais aussi le poids et la taille de votre œuvre d’art.

- Si votre mur support est une paroi creuse, c’est-à-dire en bois ou en plaque de plâtre (appelé aussi placoplâtre), alors vous n’avez pas nécessairement besoin de percer votre mur.

La fixation clouée ou vissée est alors la solution la plus simple et adaptée pour accrocher votre œuvre. Munissez-vous d’un clou ou d’un crochet. Puis à l’aide d’un marteau, enfoncez votre accroche sur le mur au point de marquage déterminé au préalable. Le clouage s'effectue en biais de haut en bas pour faciliter la pénétration et favoriser le maintien du cadre. Vous pouvez également vous aider d’une visseuse pour fixer directement l’accroche dans le mur.

 

Source : Leroy Merlin. Détail d’un clouage à l’aide d’un crochet à deux aiguilles.

 Attention, si votre œuvre est grande et lourde, prévoyez deux points d'ancrage pour assurer une meilleure stabilité ! Une fois la pièce accrochée, posez un niveau à bulle en haut ou en bas du cadre et ajustez en déplaçant l’objet de droite et de gauche.

 - Si votre mur support est en maçonnerie lourde, c’est-à-dire en béton, en brique ou en pierre, alors vous devez percer votre mur pour fixer votre œuvre.

Privilégiez la fixation chevillée : Percez le mur au diamètre de la cheville. Puis, dépoussiérez le trou (avec un écouvillon par exemple) avant d'enfoncer la cheville au marteau. Venez ensuite insérer votre accroche dans la cheville : simple vis, vis coudée ou crochet.

 

Source : Leroy Merlin. Détail d’une fixation par chevillage.

- Notez cependant que vous devez prendre en compte le poids et la taille de votre tableau pour choisir la fixation la plus adaptée. Il est préférable de fixer une œuvre lourde et/ou grande par le biais d’un perçage et d’une fixation chevillée, même sur un mur en placoplâtre, pour assurer plus de stabilité à l’ensemble.

- Pour les plus réfractaires au bricolage, sachez que des bandes d’accroche adhésives pour les cadres existent et sont très faciles d’utilisation ! Il vous suffit de les coller au revers de votre cadre et de maintenir le tout appuyé sur le mur pendant 30 secondes. Le maintien du cadre est assuré et vous pouvez facilement le décoller sans laisser de trace sur le mur.

Conseil : Choisissez des bandes d’accroches supportant le poids de votre tableau ! Celles-ci peuvent supporter entre 1kg et 7.5kg selon les modèles.

- Enfin, nous n'oublions pas que l'accrochage à l'aide de cimaises est une solution tout autant optimale, d'autant plus qu'elle permet d'éviter de percer ou clouer le mur. Cependant, très peu de particuliers disposent d'un tel équipement qui est d'ordinaire réservé aux galeries d'art.

 

Source : Leroy Merlin. Détail d’une boite d’accroches adhésives pour tableaux supportant une charge de 1.8 kg, marque ‘Command’.

 

 

 

Pour conclure, pour réussir votre accrochage :

- Privilégiez un accrochage à hauteur du regard

- Déterminez la nature de votre support pour choisir la fixation la mieux adaptée

- Munissez-vous des bons outils

- Préférez percer votre mur si l'oeuvre est lourde et/ou de grande taille

 

Remonter