Les traversées de Cécile Raynal

Les traversées de Cécile Raynal

05 septembre 2014

Tags:

Cécile Raynal, exposition, Rouen, sculpture, Traversées

Du 13 septembre au 18 octobre 2014, l’artiste Cécile Raynal présente à Rouen les témoignages de ses récentes "immersions" : dans un centre de détention, un porte-conteneurs, une maison de retraite... Plus de 80 sculptures et installations réparties dans sept lieux exceptionnels.

Tout au long du premier semestre de cette année 2014, Cécile Raynal a installé son atelier dans l’unité pédopsychiatrique du Centre Hospitalier Universitaire de Rouen. Ce dernier territoire d’exploration, Rouen et ses alentours, était donc prédisposé à devenir le nouvel espace d’exposition de ses oeuvres. Au travers de plus de 80 sculptures et installations réparties sur le territoire rouennais, cette rétrospective rend compte des plus récentes "immersions" de l’artiste dans ces lieux à la marge de nos sociétés, qu’elle explore à partir de leurs habitants : centre de détention, porte-conteneurs, hôpital, maison de retraite, couvent...

Travers/ées vise à rendre compte de ces expériences toujours singulières. Conçue comme un voyage dans l’œuvre sculptée de l’artiste, elle est une invitation au mouvement, pour que ces diverses résidences correspondent entre elles, telles des passerelles, et que subsistent les liens qu'elles ont créés. Les projets de Cécile Raynal sont soutenus par l’association Regards croisés.

La sculpture de Cécile Raynal témoigne des rencontres autant que des lieux où se déroulent les face à face sculptés. Ces bustes, ces figures, ces portraits imbriquent relation humaine, geste artistique, métier de vivre, corps de la sculpture et territoire spécifique. Dans ce jeu de miroirs, la sculpture se fait porte-parole de singularités anonymes, en même temps qu'elle questionne l’identité et la représentation, l’interdépendance et la solitude.

Dans la foule des portraits d’humains viennent parfois se glisser des portraits d’objets ou de bêtes. Ces derniers sont élaborés dans un dialogue entretenu avec la mythologie, le conte, la psyché, la mémoire. À partir de portraits puis des histoires de chacune et de chacun, émergent des groupes de sculptures qui s’élaborent en témoins du paradoxe de nos conditions humaines.

"En déplaçant mon atelier je concilie deux impératifs, celui de la sculpture, et celui du voyage. Je déplace alors mon équilibre, mon rapport au bruit ou au silence, à la solitude, à la lumière, à l’échelle. Je deviens une étrangère. Je provoque des situations de rencontres inhabituelles, lentes, de porosités réciproques, qui se prolongent dans une statue, puis dans leurs assemblages. Des situations pour la mémoire. Ma tentative, mon souhait du moins, est finalement de rendre compte de quelque chose qui s’est vécu, partagé, avec les êtres qui se donnent à voir et acceptent de prêter leur figure et leurs récits pour une œuvre d’art. Et de laisser l’espace et le temps dont nous disposons ensemble, déterminer, même partiellement, l’échelle de représentation de la sculpture. Entre documentaire et fiction." — Cécile Raynal

Née en 1966 et diplômée de l’Ecole Nationale des Beaux Arts de Toulouse, Cécile Raynal vit et travaille en Normandie. Plasticienne et danseuse, elle se consacre depuis 2008 à la sculpture, axant sa pratique sur le portrait de personnes, de bêtes ou d’objets, scrutant les visages comme géographies et lieux de mémoires. La sculpture est chez elle un outil pour explorer le monde, entre documentaire et fiction. Ainsi déplace-t-elle souvent son atelier dans des lieux clos, oubliés ou à la marge, qu’elle parcourt et resitue dans ses installations.

 

Les oeuvres et leurs lieux d’exposition

  • > Pôle régional des savoirs

Hommes d’équipage

  • > HAROPA – Port de Rouen
  • OFWs/HOM’s

Si loin tout autour (installation vidéo)

  • > Opéra de Rouen Haute-Normandie
  • Loup (ve)

Marraine à l’oiseau (série Marraines-ogresses)

  • > CHU-Hôpitaux de Rouen

Dans les ombres d’Alice, 2014

  • > Cour d’honneur du Palais de justice de Rouen

persona, ae : acteur, personne

  •  > Musée des Beaux-arts de Rouen

Saigneurs, mes cieux, mes yeux, 2009-2014

  • > Centre d’Art Contemporain de la Matmut
  • Marraine-ogresse 1 (série Marraines-ogresses)

Déjeuner sans l’Herbe

Vernissage : le samedi 13 septembre 2014, à 16h, au Pôle régional des Savoirs

 

Remonter