fb

Calo
Carratalá

Espagne
né le: 
01 avr 1959
Close
Parcours: 
2011 : Résidence Kunstnarhuset Messen, Norvège
2009 - 2010 : Professeur des Beaux-Arts à l’Université de Teruel, Espagne
2000 - 2001 : Académie d’Espagne à Rome
1980 - 1986 : Faculté des Beaux-Arts de San Carlos, Valence, Espagne
Distinction(s): 
2014 : Médaille d'Or 75ème Concours International d'Art de Valdepeñas (Espagne)
2014 : Prix Arts, Lettres et Sport à Torrent (Valence, Espagne)
2009 : Aquisition d'oeuvre par l'Académie Royale des Beaux-Arts (Grenade, Espagne)
2008 : Premier prix du Salon d'Automne de l'Académie Royale Galicienne des Beaux-Arts
2006 : XXI Prix BMW de Peinture, médaille d'honneur
2005 : Lauréat du VI Concours International de Peinture "Royal Premier Hoteles" (Torremolinos, Espagne)
2004 : Aquisition d'oeuvre IV Concours de Peinture Fondation Wellington (Madrid, Espagne)
2004 : Premier prix du XXXII Concours National d'Art de la Banque d'épargne de Guadalajara (Guadalaraja, Espagne)
2003 : acquisition d'oeuvre à la Compétition de la Province d'Alicante (Alicante, Espagne)
2002 : acquisition d'oeuvre à l'Expositión Nationale des Arts Plastiques (Valdepeñas, Espagne) )
2002 : acquisition d'oeuvre à la Compétition de la Province d'Alicante (Alicante, Espagne)
2001 : acquisition d'oeuvre LXII Exposition Nationale d'Arts Plastiques (Valdepeñas, Espagne)
2000 : Deuxième prix au Concours international de Peinture "Hommage à Rafael Zabaleta" (Quesada - Jaén, Espagne)
2000 : acquisition d'oeuvre au Concours International de Peinture de Valdepeñas (Valdepeñas, Espagne)
2000 : Prix de l'Académie d'Espagne à Rome (Rome, Italie)
1999 : lauréat au VIII Concours de Peinture de l'Illustre Collège des Avocats de Madrid (Madrid, Espagne)
1999 : acquisition d'oeuvre LX Exposition Nationale des Arts Plastiques ( Valdepañas,Espagne)
1998 : Premier prix peinture au XXIX Prix du Salon d'Automne au centre socio-culturel et marchand de Valence (Valence, Espagne)
1998 : XXV Prix de la Banque de Peinture et de Sculpture
1997 : XV Prix de dessin Penagos, troisième prix
1997 : acquisition d'oeuvre au Concours d'Arts Plastiques Contemporain (Vitoria, Espagne)
1997 : Premier prix au XXI Concours de Peinture Villa de Pego (Alicante, Espagne)
1997 : acquisition d'oeuvre au V Concours de Peinture Iberdola-UEX (Cáceres, Espagne)
1996 : lauréat au Concours de Peinture Villa de Pego (Alicante, Espagne)
1996 : Mention spéciale au XXV Concours International de Peinture, Sculpture et Dessin en l'hommage de Rafael Zabaleta (Quesada - Jaén, Espagne)
1996 : acquisition d'oeuvre au X Concours National de Peinture José Segrelles (Albaida-Valence, Espagne)
1995 : Lauréat au IX Concours National de Peinture José Segrelles (Albaida-Valence, Espagne)
Exposition(s): 
PUBLICATION(S) :
"La Mirada del Silencio", catalogue de l'exposition "Baobab. La sombra de Africa", Muséo del Ruso (Alarcon, Espagne)
EXPOSITIONS INDIVIDUELLES
2020 : "Viajes y territorios", Foire d'art hybride IV (Madrid, Espagne)
2019 : Apuntes de Tanzania, Sala d´exposicions Maria Sorolla (Moncofa, Espagne)
2019 : "Baobab. La sombra de Africa", Museo del Ruso (Alarcón, Espagne)
2018: "De viajes (2008-2018)", Château d'Alacuás, (Valence, Espagne)
2017 : Galerie Alba Gabrera (Valence, Espagne)
2017 : Marte, Foire d'art contemporain de Castellón (Castellón, Espagne)
2016 : Galería Alba Cabrera (Valence, Espagne)
2016 : Musée Russe d'Alarcón (Alarcón, Espagne)
2016 : Chateau de Mora de Rubielos (Teruel, Espagne)
2015 : Galerie One Studio (Valence, Espagne)
2015 : Collège d'Espagne (Paris, France)
2014 : Galerie 4 (Valence, Espagne)
2013 : Centre du Carmen (Valence, Espagne)
2012 : Galerie Color Elefante (Valence, Espagne)
2011 : Galerie Carmen Del Campo (Valence, Espagne)
2010 : Casino Liberal (Algemesi - Valence, Espagne)
2009 : Galerie Egam (Madrid, Espagne)
2008 : Lametro, Salle des expositions F.G.V. (Valence, Espagne)
2008 : Galerie María Llanos (Cáceres, Espagne)
2007 : Galerie Carmen del Campo (Cordoue, Espagne)
2007 : Galerie GWA (Madrid, Espagne)
2006 : EMAT (Torrent-Valence, Espagne)
2006 : Palais de la Musique (Valence, Espagne)
2005 : Galerie María Llanos (Cáceres, Espagne)
2005 : Galerie dieciséis (San Sebastián, Espagne)
2004 : Galerie José Esquirol (Altea Alicante, Espagne)
2004 : Galerie cuatro (Valence, Espagne)
2003 : Galerie Dieciséis (San Sebastián, Espagne)
2002 : Galería Alameda (Vigo, Espagne)
2001 : Galerie Cuatro (Valence, Espagne)
2001 : Galerie Dieciséis (San Sebastián, Espagne)
2000 : Banque d'épargne de Torrent (Valence, Espagne)
2000 : Galerie Cuatro (Valence, Espagne)
2000 : Galería Egam (Madrid, Espagne)
1999 : Salle des expositions à l'université d'Alicante (Alicante, Espagne)
1999 : Club Diario Levante (Valence, Espagne)
1998 : Galerie Cuatro (Valence, Espagne)
1997 : Galerie Bores & Mayo (Cáceres, Espagne)
1995 : Galerie Val i 30 (Valence, Espagne)
1994 : Galerie PG´Art Gandía (Valence, Espagne)
1993 : Maison de la Culture Torrent (Valence, Espagne)
1992 : Galerie Nave Diez (Valence, Espagne)
1992 : Chateau de Mora de Rubielos (Teruel, Espagne)
1992 : Salle des expositions de la mairie de Requena (Requena, Espagne))
1990 : Galerie Periférica, (Sueca, Espagne)
1990 : Galerie Ray Gun (Valence, Espagne)
Calo
Carratalá
nous a ouvert les portes de son atelier. Consultez la vidéo de notre visite pour en savoir plus sur sa démarche.
À propos: 

Né en 1959 à proximité de Valence en Espagne, Calo Carratala est un artiste peintre contemporain dont la spécialité picturale est la représentation figurative de paysages naturels. De l’Amazonie à la Norvège, il développe une vision romantique de la nature en exaltant sa beauté et la force de ses éléments.

Un peintre de paysage

Calo Carratala confie avoir commencé à peindre depuis son plus jeune âge, il intègre donc les Beaux-Arts de Valence en 1980 puis complète sa formation au sein de l’académie d’Espagne de Rome en 2000. Ce séjour à Rome a influencé sa peinture d’un point de vue technique, mais également d’un point de vue esthétique. Du point de vue formel notamment, Calo Carratala produit des œuvres grands format inspirées des fresques recouvrant les murs des monuments romains, mais également des tondos, tableaux ronds directement inspirés de ceux des maîtres italiens. 

Le voyage est au centre du processus créatif de l’artiste, qui s’imprègne des lieux qu’il visite afin de les peindre. Ce dernier travaille à partir de photos et d’esquisses qu’il réalise comme autant d’études préparatoires à ses œuvres.

Une vision de la nature sublimée

Le choix pictural de Calo Carratala est influencé par une vision contemporaine du paysage. Si les peintres de la Renaissance considéraient la représentation du monde comme une manière de se l’approprier, Calo Carratala souligne un changement de perspective. Selon le peintre, on ne peint plus la nature pour les mêmes raisons, les contemporains se trouvent en face d’une nature à protéger. Il déclare : « Pour les hommes de la Renaissance, le paysage est un monde à découvrir, un monde inconnu. De nos jours, le paysage est un monde à protéger d’espaces cloisonnés, d’espaces protégés, de parcs naturels. C’est pourquoi notre vision du paysage est tout à fait différentes de celle d’autrefois. »Cependant, ce changement de perspective est avant tout mental, puisque les techniques qu’il emploie entretiennent une communauté picturale avec les peintures de la Renaissance. D’un point de purement technique, la perspective est demeurée inchangée. Le peintre espagnol applique la perspective dites « linéaire » théorisée par l’italien Leon Battista Alberti en 1435 dans son traité De Pictura. Il s’agit de peindre la nature en respectant les proportions exactes du réel, et en considérant l’humain comme point de vue. 

En résultent des œuvres qui exaltent la grandeur de la nature à la fois tourmentée, peut-être même inquiétante et grandiose suscitant admiration et contemplation. Des montages enneigées de Norvège avec Grand Bénasque 1, à la jungle dense d’Amazonie avec Iron Jungles n°10, les peintures contemporaines de Calo Carratala nous donnent à voir le caractère sublime de la nature, au sens où elle dépasse l’être humain par son immensité et la potentielle force de ses éléments. Le peintre insiste toutefois sur la vision personnelle que représente chacun de ses tableaux : il pratique la peinture comme une introspection qui invite le spectateur à élaborer son discours mental et à rêver à des contrées éloignées. 

Une carrière dans le monde de l’art contemporain 

Le travail de Calo Carratala est exposé dans de nombreuses galeries espagnoles et européennes depuis le début des années 1990. Le peintre contemporain, attache une importance réelle aux procédés picturaux, et fait en sorte qu’ils demeurent visibles dans ces peintures, séduisant ainsi collectionneurs et galeries en vertu de la réelle présence dont ses œuvres sont dotées. 

En 2010, il a notamment été commissionné par la ville d’Alicante afin de monter une exposition dans une station de métro autour de sa pratique du lapiz et du crayon carbone. Cette exposition exalte l’œuvre romantique de l’artiste, dont les tableaux grands formats ne manquent pas de faire voyager ses spectateurs. En 2017, il travaille sur la réalisation d’une œuvre très grand format : la commande privée d’une porte intitulée « Amazonia’s Door », réalisée sur une planche de métal, prouvant par la même l’importance du matériau considéré comme primordial, qu’il s’agisse de bois, de toile ou de métal. 

En 2019, ses œuvres sont pour la première fois exposées dans un cadre muséal lors de l’exposition « Baobab. La sombra de Africa » au Musée Del Ruso à Alarcon en Espagne. Les œuvres de l’artiste connaissent également un certain rayonnement en Espagne grâce à des commandes publiques. Depuis 1995, l’artiste s’est vu remettre de nombreux premiers prix prestigieux récompensant son travail pictural captivant. 

Remonter