Cécile
Raynal
France
née le: 
05 avr 1966
Close

Parcours: 

Diplômée de l' Ecole Nationale des Beaux Arts de Toulouse, France.

Exposition(s): 

PUBLICATIONS
"Mémoires de braise", ouvrage monographique préfacé par Nancy Huston, Éditions Privat, 2018
"Des Ombres d’Alice au Vestibule des Pommes", catalogue de l’exposition, Institut Montsouris, 2015, Paris (France)
"Hommes d’équipage", catalogue de l’exposition, 2013
"Persona,ae : acteur, personne", journal de bord d’une résidence en centre de détention de Caen, 2010, Caen (France)
EXPOSITIONS
2019 - "Petites histoires en Seine", exposition personnelle, CNAM de Saint-Denis, Saint-Denis (France)
2019 - “OutrAmour”, exposition collective, Galerie Hoffstetter, Fribourg (Suisse)
2019 - "Des oiseaux et des mères", exposition personnelle, Centre culturel de Bolbec (France)
2018 - "Petites histoires en réserve", exposition personnelle, Musée des Arts et Métiers, Paris (France)
2017/2018 - "Olympe de Gouges", Collection de la fondation du Groupe La Dépêche, Tolouse (France)
2017 - Salon d’art contemporain de Toulouse, Toulouse (France)
2016 - "Des bêtes en ce château", exposition personnelle, Château des Terrasses, Cap d'Ail (France)
2016 - Exposition personnelle, Galerie le Hangar, Évreux (France)
2016 - Parcours sculptures d’Evreux, exposition collective, Évreux (France)
2015 - "Persona, ae", exposition personnelle, Parc aux Sculptures de la Celle Saint-Cloud pour le Ministère des Affaires Etrangères, La Celle-Saint-Cloud (France)
2015 - "Des Ombres d’Alice au Vestibule des Pommes", exposition personnelle, Institut Mutualiste Montsouris, Paris (France)
2015 - "Déjeuner sans l’Herbe", exposition personnelle, Centre d’art contemporain de la Matmut, Saint-Pierre-de-Varengeville (France)
2014 - "So Sorry", exposition personnelle, Cour d'Appel de Rouen, Rouen (France)
2014 - "Tant que tournent les rues...", exposition personnelle, Montréal (Canada)
2014 - Exposition avec l'artiste Tibo Streicher, OFI Asset Management, Paris (France)
2014 - "Travers/ées", exposition plurielle, dans plusieurs institutions de la ville de Rouen et ses alentours (France)
2013 - "Hommes d'équipage", exposition personnelle, Centre culturel des Docks Vauban du Havre et au Pavillon M dans le cadre de Marseille-Provence (France)
2013 - "Déjeuner sans l'Herbe", exposition personnelle, Musée des Beaux-Arts dans le cadre de Normandie Impressionniste et à la Galerie Le Hangar, Évreux (France)
2013 - "So Sorry", exposition personnelle, Cour d'Appel de Rouen, Rouen (France)
2012 - "De l'oeil des statues", exposition personnelle, Château du Val-aux-Grès à Bolbec, au Musée d'Art, d'Histoire et d'Archéologie et à la Galerie Le Hangar, Évreux (France)
2012 - Exposition collective, Galerie Le Hangar, Évreux (France)
2012 - Parcours sculpture, Musée d’Art, d’Histoire et d’Archéologie, Évreux (France)
2012 - Exposition collective, Biennale de Bois-Guilbert, Bois-Guilbert (France)
2011 - "Autour de l'échelle", exposition personnelle, Château des Terrasses, Cap d'Ail (France)
2010 - "Persona,ae", exposition personnelle, Centre de détention de Caen, à l'Abbaye aux Dames de Caen et au CCI du Havre (France)
2009 - "Echelle 1", exposition personnelle, Abbaye-aux-Hommes, Caen (France)
2009 - "Envisage", avec Sophie Lebel, Théâtre de l'Hôtel de Ville, Le Havre (France)
2009 - "Féminin/pluriel", exposition collective, Galerie Area, Paris (France)
2008 - "Fils de…", exposition personnelle, jardins du CHU, Rouen (France)
2008 - "Portrait à l’échelle", exposition personnelle, Espace d’exposition du CHU/porte 10, Rouen (France)
RÉSIDENCES
2018/2019 – "Des Oiseaux et des mères", Centre Social du Champ des Oiseaux, Bolbec (France)
2017 - "De la main au feu", Musée des Arts et Métiers, Saint-Denis (France)
2014/2015 - "Les vestibules des pommes", Unité pédopsychiatrique de l’Institut Montsouris, Paris (France)
2014/2015 - "Dans les Ombres d’Alice", Unité pédopsychiatrique du CHU de Rouen, Rouen (France)
2013 – "Tant que tournent les rues...", CHU de Montréal, projet soutenu par le Consulat de France et le Groupe Dalkia France, Montréal (Canada)
2011/2012 – "Hommes d'équipage", à bord du porte-conteneurs Fort Saint-Pierre de la compagnie CMA-CGM
2011/2012 - "À l’endroit, au présent, à l’envers, à l’endroit…", EHPAD de l’Hôpital Flaubert, Bolbec (France)
2008/2009 – "Persona,ae : acteur, personne", Centre de Détention de Caen, Caen (France)
2006 - "Les iconoclasses", Galerie Duchamps, Yvetot (France)
Cécile
Raynal
nous a ouvert les portes de son atelier. Consultez la vidéo de notre visite pour en savoir plus sur sa démarche.

Toute l'actualité de l'art contemporain sur notre blog

  • Entre les mois de mai et de septembre derniers, l’artiste Cécile Raynal a effectué une résidence de huit semaines à l’hôpital privé Natécia, la première mise en place par la maternité lyonnaise. De ses rencontres avec le personnel et les patients sont...

  • Si le lien entre les arts n’est plus à prouver, les diverses productions de nos artistes nous laissent penser que l’art contemporain vibre particulièrement au rythme de la danse. Dans cette série d’articles « L’art contemporain et la danse », nous...

  • L’exposition Petites histoires en réserve présente jusqu’au 2 septembre prochain une trentaine de sculptures réalisées par Cécile Raynal lors de sa résidence d’artiste aux réserves du musée.

     

    ...
  • Le 8 octobre dernier, Cécile Raynal présentait son exposition de fin de résidence au département de psychiatrie de l’adolescent et du jeune adulte de l’Institut Mutualiste Montsouris. Un vernissage "sans vernis", quelques jours seulement avant les...

  • Cécile Raynal : Des Ombres d’Alice au Vestibule des PommesDe février à septembre 2015, la sculptrice Cécile Raynal a effectué une résidence au sein du département de psychiatrie de l’adolescent de l’Institut Mutualiste Montsouris, à Paris. L’exposition...

  • Du 13 septembre au 18 octobre 2014, l’artiste Cécile Raynal présente à Rouen les témoignages de ses récentes "immersions" : dans un centre de détention, un porte-conteneurs, une maison de retraite... Plus de 80 sculptures et...

À propos: 

Cécile Raynal est une sculpteur français qui vit et travaille en Normandie, France.

Pendant de nombreuses années, Cécile Raynal mena deux passions en parallèle : la danse et la sculpture. A partir de 2007 elle axe ses recherches sur le portrait, scrutant les visages comme géographies et lieux de mémoire sans fin.

L’argile est la matière de son œuvre. Elle lui donne une grande amplitude de geste, une capacité d’improvisation, une remarquable finesse dans la précision de ses expressions.

La sculpture est chez elle un outil pour explorer le monde, entre documentaire et fiction. Ainsi déplace-t-elle souvent son atelier dans des lieux clos, oubliés ou en marge, qu'elle parcourt et restitue dans la matière argile. La prison, la maison de retraite, l'hôpital, le couvent, le cargo au long cours... Constituent ainsi autant de lieux à partir desquels elle invite celles et ceux qui y vivent à poser pour elle, afin de modeler leurs portraits et figer ces rencontres rares.

La sculpture est chez elle un mode d’exploration du monde et trouve son origine, sa structure dans un registre fortement documentaire. « Issu de rencontres fortuites ou recherchées, mon travail part du portrait sculpté, trace totémique de chacune de ces confrontations, et se construit sur les complicités, les échanges et les correspondances qui en dérivent. Il témoigne des rencontres autant que des lieux où se déroulent ces rencontres. Ces bustes, ces figures, ces portraits imbriquent relation humaine, geste artistique, “métier de vivre" »… De ces face-à-face sculptés naissent des assemblages de portraits noircis et atemporels.

Dans la foule des portraits d’humains viennent parfois se glisser des portraits d’objets ou de bêtes. Ces derniers sont élaborés dans l’atelier, dans un dialogue entretenu avec la mythologie, le conte, la psyché, la mémoire.

Entre chaque résidence, vient s'ancrer le temps indispensable dans l'atelier de Normandie, où les cuissons se déroulent. Cécile Raynal recourt à des grès très chamottés, seuls capables de supporter le choc thermique des cuissons à 1200° et des enfumages qui leur succèdent. Cette dernière étape, inspirée de la méthode du raku japonais, apporte à ses pièces les noirs, les gris et les métallisations qui rendent incertaine l’origine du matériau utilisé. Les supports des œuvres élaborés en bois ou en acier se font la plupart du temps constituants même des sculptures.

Son atelier lui permet de s’éloigner du dehors, pour voyager à l’intérieur de la sculpture, et élaborer d’autres formes, d’autres récits, d’autres mythologies. Dans ce lieu retiré, le travail se commence, se recommence, mûrit, s'enrichit, se trouve et se finalise.

Aborder la sculpture de Cécile Raynal, c’est pénétrer le sens d’une démarche artistique dans laquelle l’art et la vie sont difficilement dissociables.

 

Publications
  • Construit avec la complicité du commandant et de l’équipage, intégré au rythme du travail du bateau et des éléments, ce projet s’appuie sur une intention délibérément documentaire. « En situation d’interdépendance et de solidarité, les hommes d’équipage m’intéressent en qualité de modèle, au-delà des fonctions et des hiérarchies. C’est dans ce huit clos que le travail de la sculpture et celui des marins ont cohabité. » A partir des 27 portraits réalisés en mer, les installations présentées ici sont construites sur des notions d’instabilité, de déséquilibre et d’absence d’horizontalité. Cécile Raynal
  • La pratique de la sculptrice Cécile Raynal s’appuie sur les rencontres qu’elle provoque avec les habitants des communautés qu’elle découvre, les protagonistes devenant acteurs/modèles de leurs représentations. Après avoir exploré les espaces d’un lycée, d’un centre de détention, d’une maison de retraite, d’un porte-conteneurs, et des hôpitaux canadiens, - autant de lieux de travail, d’isolement et de communautés humaines éphémères - l’artiste est durant l’année 2014 en résidence à Rouen, dans l’unité pédopsychiatrique du CHU.
  • La Gazette des arts, par Jacques Mével. Cette artiste semble avoir horreur de la monotonie, de la normalité: toujours en recherche de lieux ou de personnes atypiques pour laisser libre cours à sa créativité
  • Le 21 novembre 2013. Et si l'Art et la culture se posaient comme la mémoire des lieux et des personnes qui y vivent? Et si une artiste, étrangère au milieu hospitalier, s'y trouvait l'espace de quelques mois?
Remonter