fb

Chen
Yiching

France
née le: 
04 oct 1975
Close
Parcours: 
2002-2004 : l’Institut des beaux-arts à l'Université des Arts de Kyoto (Japon) : master en peinture japonaise nihon-ga
Distinction(s): 
2008 - Médaille de bronze Peinture - Salon des artistes français (France)
2006 - 1er prix Peinture - Salon de peinture et sculpture de la Palette Décinoise (Décines, France)
2006 - Bourse de la fondation nationale de la culture et des arts (Taïwan)
2003 - Grand prix - Exposition de peinture florale et aviaire du Musée d'art de Shouhaku (Nara, Japon)
2003 - Prix de la culture artistique - Exposition de peinture japonaise de Aogaki (Aogaki, Japon)
2003 - 2ème prix - Exposition d’art de Zenkansai au musée municipal (Osaka, Japon)
2003 - Prix de la communauté nationale - Exposition de synthèse de la communauté nationale du 17ème festival d’art de Kyoto (Kyoto, Japon)
2003 - Bourse du ministère de l’éducation, de la culture, des sports, des sciences et des technologies (Japon)
2000 - 1er prix - Exposition d’art Zhongbu (Taichung, Taïwan)
2000 - 1er prix - Exposition d’art du département de Taipei (Taipei, Taïwan)
2000 - Prix d’excellence - Exposition d’art de Taiyang (Taipei, Taïwan)
Exposition(s): 
2020 - LA Art Show, Fine Art Consultancy (Londres, Royaume-Uni)
2019 - Context Art Miami, Galerie KOO (Miamu, USA)
2019 - Fresh: Art Fair, Fine Art Consultancy (Londres, Royaume-Uni)
2019 - Affordable Art Faire Hong Kong, Galerie KOO (Hong Kong)
2018 - AQUA Art Miami, avec Fine Art consultancy London & Tokyo (Londres, UK)
2018 - "Nihong-ga", Exposition personnelle - Galerie d'Haudrecy - Knokke-le-Zoute (Belgique)
2017 - Tokyu Honten dpt store (Tokyo, Japon) - Exposition personnelle
2016 - Galerie d'Haudrecy (Knokke, Belgique) - Exposition personnelle
2015 - Musée des Arts asiatiques de Toulon - Exposition personnelle
2014 - "Nihon-ga", Exposition des travaux de Chen Yiching et de ses élèves, Espace des Femmes, (Paris, France)
2014 - Orangerie de la Propriété Caillebotte (Yerres, France) - Exposition personnelle
2013 - Galerie Fondation Taylor (Paris, France)
2013 - Maison de la culture du Japon (Paris, France) - Exposition personnelle
2012 - Galerie Sinitude (Paris, France),
2011 - Galerie Librairie Impressions (Paris, France)
2010 - Japan Expo (Paris, France)
2009 - Galerie Everarts (Paris, France) - Exposition personnelle
2008 - Galerie Béranger (Tours, France)
2008 - Espace Saint-Pierre de Montmartre (Paris, France)
2007 - Galerie 43 (Paris, France)
2006 - Mairie du 8ème arrondissement (Lyon, France) - Exposition personnelle
2006 - Centre culturel municipal (Taichung, Taïwan) - Exposition personnelle - avec le soutien de la fondation nationale de la culture et des arts de Taïwan
2006 - Art en Capital (Paris, France) (2008, 2009)
2006 - Salon d'automne (Paris, France) (~2009)
2006 - Salon international de printemps de la Société lyonnaise des beaux-arts (Lyon, France)
2005 - Galerie Yamashita (Kyoto, Japon) - Exposition personnelle
2004 - Nasic Square (Kyoto, Japon) - Exposition personnelle
2004 - Exposition de peinture japonaise de Garyuzakura (Takayama, Japon)
2004 - Exposition en mémoire de Maedaseison (Nakatsugawa, Japon)
2003 - Exposition de peinture florale et aviaire au musée Shouhaku (Nara, Japon)
2003 - Exposition de peinture japonaise de Aogaki (Aogaki, Japon)
2003 - Exposition d’art de Zenkansai au musée d'art municipal (Osaka, Japon)
2003 - Exposition de synthèse de la communauté nationale du 17ème festival d’art de Kyoto (Kyoto, Japon)
2002 - Exposition de Nishunten (itinérante, Japon) (~2003)
2002 - Exposition Kyôten au musée d'art municipal (Kyoto, Japon) (~2003)
2002 - Exposition de peinture à l’encre en mémoire de Sessunosato (Okayama, Japon)
2000 - Exposition d’art Zhongbu (Taichung, Taïwan)
2000 - Exposition nationale d’art (itinérante,Taïwan)
2000 - Exposition d’art du département de Taipei (Taipei, Taïwan)
2000 - Exposition d’art de Taiyang (Taipei, Taïwan)
Chen
Yiching
nous a ouvert les portes de son atelier. Consultez la vidéo de notre visite pour en savoir plus sur sa démarche.
À propos: 

Chen Yiching est une artiste peintre contemporaine née en 1975 à Taiwan. Elle consacre sa peinture à la production d’œuvres florales dont la délicatesse caractéristique égale la minutie que requiert sa pratique du Nihonga, un procédé particulier de peinture japonaise. Chacune de ses œuvres est une mise en application technique de cette tradition picturale centenaire pour laquelle l’artiste se passionne, et qu’elle s’applique à inscrire dans le paysage de l’art contemporain.

Une artiste guidée par sa sensibilité

Chen Yiching connaît un parcours institutionnel riche. Elle intègre l’institut des Beaux-Arts de l’université municipale des Arts de Kyoto afin d’y étudier la peinture japonaise. Elle étudie aux côtés de Takao Yamazaki, représentant important du Nitten, organisation japonaise consacrée aux Beaux-Arts et à leur exposition. Pendant ses études, Chen Yiching découvre la technique du Nihonga en visitant une exposition. Elle décrit ce moment décisif dans sa vie d’artiste comme un choc esthétique : « l’énergie positive » dégagée par les minéraux qui constituent la peinture lui procurent une émotion qui la marque profondément.

Riche de son enseignement traditionnel, l’artiste s’installe à Paris en 2007 afin de développer une démarche expérimentale au cœur du berceau mondial de l’impressionnisme, mouvement artistique duquel elle se sent proche.

Chez Chen Yiching, la création picturale est affaire de sensibilité. Ses œuvres de peinture contemporaine aux compositions imaginaires figurent des arborescences et des motifs floraux dont se dégage une impression de sérénité. En vertu d’un processus créatif nécessitant du calme et de la concentration, elle parvient à saisir un « moment de la nature ». Consciente de l’impermanence de la vie, Chen Yiching confie son besoin d’éprouver et de connaître un motif avant de le peindre afin de saisir le cycle de la nature.

Le Nihonga comme langage esthétique

Nihonga signifie littéralement « peinture (ga) japonaise (nihon) ». Il entretient un rapport poétique étroit avec les éléments de la nature, à la fois au niveau des sujets de représentations que des matériaux servant à la réalisation technique des œuvres. Bien que traditionnelle, cette technique offre des possibilités créatives à réinvestir sans cesse, notamment au niveau de l’usage de la couleur en peinture. En effet, cette technique nécessite une première étape de création de pigments (enogu) à partir de minéraux et de végétaux broyés qui, une fois mélangés avec de la colle (nikawa) et de l’eau constituent la peinture, matière première du Nihonga. Appliquée traditionnellement en plusieurs couches successives sur du papier marouflé, cette matière première, parfois sublimée par des feuilles de métal, produit une impression de transparence surprenante et typique des œuvres de Chen Yiching telles que Pivoine, Linière ou encore Temps.

Peu répandue en Europe, cette technique traditionnelle possède la finesse et la subtilité que l’on associe à l’art nippon. Elle requiert un savoir-faire important qui se décline à chaque étape de la création picturale : profondément engagée dans sa diffusion en dehors du Japon, Chen Yiching lui a consacré un ouvrage. Publié en 2012 aux éditions Eyrolles, « Découvrir la peinture nihon-ga » est le premier livre en langue française sur le sujet. Depuis 2011, elle enseigne également au Musée national des arts asiatiques – Guimet à Paris.

Perpétuer la tradition du Nihonga dans l’art contemporain

Depuis une vigtaine d’années, la peinture de Chen Yiching est plébiscitée en Asie. En 2003, elle reçoit le Grand prix du musée Shouhaku des mains de son président, le maître Atsushi Uemura, dont elle deviendra l’élève. Cette récompense s’ajoute à une série de onze prix et médailles décernés par des institutions japonaises et françaises.

Exposées à plusieurs reprises à Taïwan, Hong Kong, Tokyo ou Kyoto, mais aussi en Europe, les œuvres de Chen Yiching contribuent à maintenir la présence du Nihonga sur la scène artistique internationale ainsi qu’à perpétuer cette tradition artistique centenaire. Le Nihonga s’intègre de plus en plus à la peinture contemporaine : des œuvres rejoignent les collections de musées tels que le MET de New York ou le musée des Beaux-Arts de Boston. Bien que la pratique compte peu de spécialistes en Europe, elle suscite un intérêt croissant auprès des collectionneurs et amateurs d’art contemporain occidentaux.

Remonter