Doris
Marten
Allemagne
née le: 
14 juin 1971
Close

Parcours: 

1997 - Université des Arts, Berlin (Allemagne)
1992-98 - Peinture,  graphisme et objet d'art, Académie des Beaux-Arts, Nuremberg (Allemagne)
1990-92 - Animation, Linda-Film GmbH, Munich (Allemagne)

Distinction(s): 

2019 - Résidence d’artiste, Paduli (Italie)
2008 - Bourse d’études Käthe-Dorsch-and-Agnes-Straub-Foundation (Allemagne)
2007 - Projet artistique Goldrausch, art IT (Allemagne)
2002 - Bourse d’études German Akademic Exchange Service (DAAD) (Allemagne)
2002 - Premier prix, concours d'art sur la construction, Gouvernement d'Haute-Franconie (Allemagne)
2000 - Prix pour les débutants de l’État libre de Bavière (Allemagne)
1996–98 - Bourse d’études Studienstiftung des deutschen Volkes (Allemagne)

Exposition(s): 

2019 - FREIHEIT_ID!, exposition collective, ID-Studios, Berlin (Allemagne)
2019 - „Funktion.Anomy“, exposition collective, Palais de la Ville, Paduli (Italie)
2019 - „Funktion.Anomy“, exposition collective, Galerie Town Hall Reinickendorf, Berlin (Germany)
2019 - FAKE COVERS FOR FAKE MUSIC, exposition collective, Hilbertraum, Berlin (Allemagne)
2018 - Anonymous Drawings, exposition collective, Galerie im Körnerpark, Berlin (Allemagne)
2018 - IN COMMON, exposition collective, ID-Studios, Berlin (Allemagne)
2017 - Linear Spheres, exposition personnelle, Galerie Messmer, Riegel am Kaiserstuhl (Allemagne)
2017 - LUMEN, exposition personnelle, St. Gumbertus et projet spatial LOFT, Ansbach (Allemagne)
2016 - Exposition d’anniversaire de la Galerie Schmalfuß Contemporary, exposition collective, Marburg (Allemagne)
2016 - Everything but flat!, exposition collective, Galerie Ostendorff, Münster (Allemagne)
2016 - Quatrième Internationaler André Evard Preis, exposition collective, Galerie Messmer, Riegel am Kaiserstuhl (Allemagne)
2016 - Work in Progress, exposition collective, Musée d'Art de Bayreuth, Bayreuth (Allemagne)
2015 - DOUBLE MINDED, exposition personnelle, Galerie Schmalfuß Contemporary, Berlin (Allemagne)
2015 - CHECKERED HISTORY, The Grid in Art & Life, exposition collective, Galerie Outposts Artists, New York (États-Unis)
2014 - THE PINK PAINTINGS, exposition personnelle, Galerie Münsterland, Emsdetten (Allemagne)
2014 - UTA, exposition collective, Galerie Weißensee, Berlin (Germany)
2013 - SOUND AND VISION, exposition personnelle, Cuba Cultur, Münster (Allemagne)
2013 - Time is Now!, exposition collective, Galerie Funke, Berlin (Allemagne)
2013 - BORDERLINES, exposition personnelle, Galerie Funke, Berlin (Allemagne)
2011 - grids’n’stacks, exposition personnelle, Galerie Funke, Berlin (Allemagne)
2010 - Forceful predicitons, Agence Fédérale de l'Environnement, Berlin (Allemagne)
2010 - May it be a little less?, exposition collective, Galerie Peter Pfertner, Hambourg (Allemagne)
2010 - PINK PAINTINGS, Vattenfall-Lounge, Berlin (Allemagne)
2010 - PINK PAINTINGS (Landscapes and Skylines), exposition personnelle, Galerie Berliner Wasserbetriebe, Berlin (Allemagne)
2009 - The infinite bow, exposition collective, Zumikon, Nuremberg (Allemagne)
2008 - Sequences, exposition personnelle, Zumikon, Nuremberg (Allemagne)
2008 - End of Service, exposition collective, Galerie Oechsner, Nuremberg (Allemagne)
2007 - ZOOM, exposition personnelle, Galerie Peter Pfertner, Hambourg (Allemagne)
2007 - Lines, exposition personnelle, terra architectura, Berlin (Allemagne)
2007 - Take me to the edge of heaven, exposition collective, Art Space Kreuzberg, Berlin (Allemagne)
2006 - Pathos in Focus I, exposition personnelle, Galerie Jonas Reuber, Berlin (Allemagne)
2006 - Pathos in Focus II, exposition personnelle, sox36, Berlin (Allemagne)
2004 - mad(e) in Berlin, exposition collective, Förderkoje Ralf Schmitt, Berlin (Allemagne)
2003 - Abstraction Now, exposition collective, Künstlerhaus, Vienne (Autriche)
2001 - The next Picture, exposition personnelle, Galerie Kohlenhof, Nuremberg (Allemagne)
2001 - Square 36, exposition personnelle, Project Space Mitte, Berlin (Allemagne)
2001 - Exposition des débutants primés, exposition collective, Galerie Akademie, Nuremberg (Allemagne)
1999 - WARENZEICHEN, exposition collective, Nürbanum, Nuremberg (Allemagne)
Doris
Marten
nous a ouvert les portes de son atelier. Consultez la vidéo de notre visite pour en savoir plus sur sa démarche.
À propos: 

Les tableaux contemporains de l’artiste allemande Doris Marten explorent la perception des couleurs et de leur influence réciproque, en plongeant l’observateur dans un univers abstrait et géométrique. 

Les lignes comme instrument pour étudier la perception des couleurs 

Doris Marten vit et travaille à Berlin. Elle grandit dans le sud de l’Allemagne avant de s’installer dans la capitale dans les années ’90, une période marquée par une grande effervescence sociale et artistique faisant suite à la chute du mur. A Berlin, elle continue ses études en arts plastiques débutées à l’Académie de Beaux-Arts de Nuremberg. 

Depuis le début de sa carrière artistique, elle focalise son attention sur la perception des couleurs. Afin de l’étudier de la manière la plus neutre possible, elle utilise exclusivement des motifs géométriques très simples : les lignes et les bandes. Ces dernières permettent en effet de révéler les couleurs individuellement ainsi que de rendre visible l’effet d’une couleur sur les autres.  

Cette recherche lui a permis de développer une grande connaissance des couleurs et de leurs nuances ainsi que de leur influence sur notre vision. L’artiste utilise par exemple le bleu ou le jaune afin de conférer à ses œuvres abstraites une sensation d’ouverture et de légèreté ou au contraire le rouge pour rendre l’espace visuel du tableau plus dense aux yeux des observateurs. 

L’illusion d’optique, les effets de lumière et de mouvement à travers les couleurs 

Quand la recherche artistique se focalise principalement sur les phénomènes perceptifs liés aux couleurs, l’illusion peut devenir un aspect très important. Grace à son expérience, Doris Marten parvient à créer l’illusion d’une couleur qui n’est pas physiquement présente sur l’œuvre. Par exemple, la perception du bleu peut être créée simplement en juxtaposant les couleurs violet et vert clair. 

A l’inverse, lorsque l’observateur regarde la série Pink Paintings, il perçoit dans un premier temps le rose. Lors d’une analyse plus rapprochée et attentive, il pourra découvrir la présence de plusieurs couleurs différentes : bleus, rouges, violets, bordeaux… Une gamme nuancée et élargie qui contribue à enrichir l’appréciation du tableau et la lecture du travail de l’artiste.

Les forts contrastes de lumière qui caractérisent les dernières séries de l’artiste, Pink Painting and Light’n’Lines, sont créés grâce à l’utilisation experte des couleurs seulement. Contrainte et « canalisée » dans les lignes colorées, la lumière semble bouger sur le tableau horizontalement ou verticalement, en créant un puissant et impressionnant effet de mouvement sur toute la longueur de l’œuvre. 

Le temps comme matériel de production de l’œuvre 

L’artiste choisit ses matériaux, principalement les couleurs à l’huile et des stylo-pinceaux à l’encre, ainsi que les supports, des panneaux en aluminium ou des toiles en coton, en fonction de l’aspect esthétique et de l’effet visuel qu’elle veut conférer aux œuvres. Dans tous les cas, le processus de production est assez long et peut durer plusieurs semaines. 

Pour Doris Marten, le temps est un véritable matériel de production, nécessaire au développement de l’œuvre. Elle imagine un parallèle entre la vie réelle et son processus de création : chaque ligne qu’elle trace est le présent, dimension temporelle au sein de laquelle le choix de l’artiste est influencé par les souvenirs passés (ce qu’elle a déjà peint) ainsi que par les attentes futures (son idée de l’œuvre), exactement comme dans la vie réelle. 

Malgré l’utilisation exclusive des lignes ainsi qu’une gestualité rigoureuse, patiente et constante dans le processus de réalisation, Doris Marten introduit des choix instinctifs tout au long de la création en modifiant, parfois de manière conséquente, son idée initiale du tableau.   

Les œuvres de Doris Marten surprennent l’observateur en défiant sa perception visuelle. Bien qu’abstraits, ses tableaux peuvent stimuler son imagination en suscitant l’association de formes et d’images figuratives.

Remonter