fb

Franco
Salas Borquez

France
né le: 
17 déc 1979
Close
Distinction(s): 
2014 - Musée de la Marine, Palais Chaillot, Paris, France
2011 - Musée de la Marine, Palais Chaillot, Paris, France
Lettre de félicitations du Ministre de la Défense
2010 - Prix de l'Institut de l'Histoire et de la Culture Maritime d'Espagne, Musée Naval de Madrid, Espagne
COLLECTIONS
2013 - La Citadelle de Saint-Tropez – Musée d’histoire maritime, France
2013 - Yacht Club de France, Paris, France
2010 - Musée Naval de Madrid, Espagne
Exposition(s): 
2020 - Absolute Art Gallery, Bruxelles, Belgique
2020 - "Paysage - Pays Sages " 100 ECS, Paris, France
2019 - "Le Sillage" Chapelle St Sauveur, Saint Malo, France
2019 - Collection Galerie Daniel Besseiche, Dinard, France
2019 - The Museum Maritime of the Sea, USA
2019 - "Hurlements", Galerie Daniel Besseiche, Paris, France
2018 - Shenzhen International Art Fair, Chine
2018 - "Abyssale'', Galerie en Ré, Bois Colombes, France
2018 - Guangzhou International art, Chine
2018 - Festival H20, Blois, France
2017 - Shenzhen International Art Fair, Chine
2017 - Collection Galeria Animal, Santiago, Chili
2017 - Palais du Heysel, Brussels Art fair, Belgique
2017 - Galerie Noej, Paris, France
2017 - Art Pekin, Pékin, Chine
2016 - Shangai Art Fair, ArtBank, Chine
2016 - Art BeiJing, ArtBank, Pékin, Chine
2016 - Icon Gallery, Arlington / Washington, USA
2016 - Art JiNan, ArtBank, Jinan, Chine
2016 - Forum Kunst, Arquitektur / Essen, Allemagne
2016 - Rotterdam Maritime Museum, Museum Collection, Pays-Bas
2015 - Palacio Pignatelli, Barcelone, Espagne
2014 - Centre Culturel de Madrid, Madrid, Espagne
2014 - Palais Chaillot , Musée Nationale de la Marine, Paris, France
2013 - Art Zurich, Zurich, Suisse
2013 - Geist Galleries, Mayfair, Londres, Royaume-Uni
2013 - La Citadelle de Saint Tropez - Musée d'Histoire Maritime, inauguration du Musée, Saint Tropez, France
2013 - The Museum Maritime of the Sea, Connecticut, USA
Franco
Salas Borquez
nous a ouvert les portes de son atelier. Consultez la vidéo de notre visite pour en savoir plus sur sa démarche.
À propos: 

Les œuvres du peintre contemporain chilien Franco Salas Borquez déclinent les représentations de la mer, unique sujet de représentation de ses tableaux. Fasciné par la mer, le peintre a fait le choix de la peinture comme intermédiaire entre ses sens et cet environnement naturel particulier afin d’en exprimer par le geste la puissance et la beauté.

Franco Salas Borquez, un peintre autodidacte au parcours atypique

Franco Salas Borquez est un peintre contemporain chilien, né sur l’île de Chiloé en 1979. La peinture, qu’il pratique depuis son enfance, est l’occasion d’une prise de recul avec la mer qui l’entoure, mais également celle d’une double recherche identitaire et graphique. Il confie : « Je crois à la peinture comme quelque chose dans laquelle on se retrouve. ». L’expérimentation graphique a ainsi longtemps accompagné le cheminement personnel du futur peintre dont l’activité serait bientôt entièrement consacrée à la célébration de la mer.

Cette recherche graphique passe par l’utilisation de différentes techniques que sont l’encre sur toile, le crayon sur papier, la poudre de marbre et l’huile sur toile et elle représente le fondement pratique de l’apprentissage autodidacte de Franco Salas Borquez. En parallèle de cette activité picturale, le peintre pratiquait le jeu d’échec à un niveau professionnel, première carrière au cours de laquelle il parcourait le monde au gré des compétitions de sa discipline.

Au début des années 2000, il est sélectionné par l’ambassade du Chili à Paris pour intégrer un programme culturel pour l’enseignement de l’espagnol dans des écoles françaises et IUFM à Paris et Strasbourg. Il installe alors son atelier en France, où il fréquente pour un temps un atelier d’artistes parisiens avant de privilégier une pratique solitaire, qu’il estime nécessaire au développement de son travail, devenu prolifique depuis lors : « Le travail de peintre est un travail qui se déroule dans l’atelier et qui nécessite une solitude. Parfois, on se nourrit tellement des autres qu’on s’oublie soi-même. ». 

La peinture comme contemplation de la mer

Insulaire de naissance, Franco Salas Borquez entretient un rapport étroit à la mer, puisque cet élément naturel s’est avéré être davantage qu’un paysage pour celui-ci. Issu d’une famille de marins qu’il accompagne parfois en mer, il fait l’expérience de la puissance des flots, dont la fascination autant que la crainte alimentent son désir de peinture. Il déclare : « J’étais fasciné par la peinture, et c’est comme peintre que je suis revenu à la mer. » C’est donc à renfort de peinture à l’huile et de toiles que s’est manifesté le moyen de contempler la mer, la peinture instaurant alors une juste distance permettant d’apprécier la puissance des flots plutôt que de les craindre.

Franco Salas Borquez considère la représentation de la mer comme un défis à relever sans cesse, il y dédie sa carrière mais il ne cherche pas toutefois à dévoiler la part de mystère que ces paysages renferment.  Avec ses peintures, il parvient à dépasser le vertige réel dont on fait l’expérience en mer afin de créer un vertige d‘ordre esthétique dans sa pratique mais également au cours de la réception de ses œuvres.

Pour ce faire, Franco Salas Borquez engage une réflexion intime sur le geste au cœur de ses tableaux de nature et paysage. Il déclare : « Peindre la mer demande une grande fluidité dans le geste, et la fluidité du geste m’éloigne de la matière. C’est comme un lien avec quelque chose de métaphysique, qui est réel mais transparent et symbolique. ». Ainsi, ses toiles voient le jour au gré d’un processus intuitif mais rigoureux par lequel le geste se fait aussi fluide que le sujet de représentation de la toile. La rigueur dont il fait preuve dans son travail ne doit pas exclure sa part d’indéfinissable : sans jamais perdre le contrôle, le peintre recherche un dépassement de soi comme moyen de créer des œuvres qui touchent universellement, rappelant l’homme à sa position de faiblesse vis-à-vis des éléments.

Considérant la peinture comme un défi pictural, Franco Salas Borquez y préfère la part de spontanéité à la pure réflexion requise par son ancienne activité de joueur d’échec, et compare volontiers les deux pratiques : « La mer est un sujet finalement assez limité, mais j’aime jouer avec cette limite qui me fascine, c’est comme un jeu d’échec dont le plateau est composé de 24 pièces, mais sur lequel les possibilités de combinaisons sont illimitées. »

Une œuvre exposée à l’international

L’œuvre de Franco Salas Borquez a d’abord essuyé des critiques sur lesquelles sont à présent fondés les succès. Si sa création monographique a pu être l’objet d’anciennes réticences, ces œuvres sont aujourd’hui exposées dans des collections muséales, et montrées dans de nombreuses galeries et foires internationales.  Récompensé par le prix de l’institut d’histoire et de culture maritime d’Espagne en 2010, ainsi que par celui du Musée de la Marine à Paris en 2011 et 2014, il reçoit également les félicitations du Ministère de la Défense pour sa peinture contemporaine.

 

Vidéo : Teaser de l'exposition personnelle de l'artiste Franco Salas Borquez "Le Sillage", Chapelle St Sauveur, Saint Malo,  France (2019). Réalisée par Virgile Paimblanc. 

 

Remonter