New York Dream : 4 questions à Xavier Dumoulin

New York Dream : 4 questions à Xavier Dumoulin

14 février 2018

Tags:

new york, photographie urbaine, Xavier Dumoulin

Avec sa nouvelle série, intitulée New York Dream, Xavier Dumoulin parvient à poser un regard insolite sur l'une des villes les plus photographiées au monde. Flirtant avec l'abstraction, ses images emportent le spectateur dans une balade spectrale et onirique dans une mégapole tout en hauteur, en verticales et en perspectives. Interview.

New York Dream 22, Xavier Dumoulin

 

New York Dream est la première série que vous réalisez hors de France. Qu'est-ce qui vous a conduit à choisir New York ?

Xavier Dumoulin : Ce sont les circonstances qui en ont décidé ainsi. Le voyage était prévu de longue date. Dès que je l'ai su, j'ai commencé à réfléchir à la manière de l'aborder photographiquement. Le sujet me convenait très bien, tant comme symbole très fort sur la place de l'homme  que comme photographie d'architecture que je pratique au quotidien. Et puis, cela fait presque 40 ans que je nourris un fantasme pour cette ville...

 

Cette ville a été photographié de très nombreuses fois, et certains clichés font partie de notre imaginaire collectif. Est-ce que ce n'est pas un sujet intimidant pour un photographe ?

Xavier Dumoulin : Pour rendre original un sujet aussi photographié que New York, je me suis efforcé de me l'approprier, de l'intérioriser pour en dégager une signification personnelle, intime. J'ai réfléchi quelques mois à ce que cette ville m'évoquait : le fantasme, le rêve, la projection d'un imaginaire d'enfant a émergé. Pour exprimer ce rêve, capter l'essence de ces paysages, j'ai voulu rester dans le flou en bougeant volontairement, verticalement. J'avais l'espoir que cette méthode rendrait justement ce que j'avais en tête. J'ai ensuite parcouru tous les clichés touristiques de la ville, du pont de Brooklyn jusqu'à l'Empire State Building en passant par les taxis jaunes avec mon rêve d'enfant dans le coeur et dans les yeux... Ainsi, tout le monde connait déjà ces lieux, mais pas comme je les ai rêvées...

 

 

New York Dream 24, Xavier Dumoulin

 

Votre travail est marqué par des préoccupations environnementales. Or cette série semble explorer une autre voie, moins militante et plus orientée vers une recherche picturale...

Xavier Dumoulin : Le rêve d'enfant s'est confronté à l'analyse de l'adulte. New York représente, surtout en ce moment, l'antithèse du développement durable, du partage, de l'humanisme. Manhattan consomme plus d'énergie que le continent africain, c'est la capitale du capitalisme, un exemple de l'accomplissement de l'Homme où l'Homme n'a plus sa place.… Le symbole de cette ville est écrasant.

En traitant ce sujet, je ne pense pas m'être très éloigné de mes préoccupations fondamentale sur la place de l'Homme dans l'environnement, comme reflet de sa place dans la société. J'ai choisi le rêve pour le traiter, mais ce rêve peut être lu à différents niveaux : rêve matérialiste, rêve de puissance et aussi comme l'illusion de l'immédiateté, de l'individualisme, du tout argent. La série devient de plus en plus abstraite au fil des photos, comme une prise de conscience de cette irréalité, de cette poudre aux yeux qui nous envoûte mais nous trompe. Un moyen aussi de détruire le symbole par l'abstraction, comme l'est l'économie, la mondialisation et toutes ces règles qui n'ont plus rien à voir avec l'Homme.

 

Dans le texte que vous avez rédigé, vous écrivez: "J'ai été fasciné et effrayé, entre rire et pleurs, sans jamais être conscient d'être vraiment présent, comme dans un film, une photo, en tant que pur spectateur, de l'autre côté du miroir, dans la projection que j'en faisais et déjà dans le souvenir que j'en aurai." Pourquoi cette mise à distance ?

Xavier Dumoulin : J'imagine que c'est l'effet carte postale. On se regarde être quelque part sans avoir une pleine conscience d'y être vraiment. Comme rentrer dans une carte postale, comme rêver éveillé... Je ne suis toujours pas certain d'y être allé ;-)

 

New York Dream 20, Xavier Dumoulin

 

Les tirages en édition limitée de la série New York Dream de Xavier Dumoulin sont en vente sur Artistics.

Remonter