Ramon
Enrich

Espagne
né le: 
08 mar 1968
Close
Parcours: 
1985-1990 - Ecole des Beaux Arts de Barcelone
1987-1989 - Histoire de l'art, Université de Barcelone
1987 - Ecole des Beaux Arts de Paris, Erasmus
1988-1990 - Arts graphiques, Gremi d’Arts Gràfiques de Catalunya, Barcelone
1990 - Universtät der Künste, Berlin
Exposition(s): 
2018 - Galerie Pigment, KIAF 2018 ART SEOUL, Séoul (Corée du Sud)
2016 - Espai Volart, Fondation Vila Casas, Barcelone (Espagne)
2015 - Espai Volart, fondation Vila Casas, Barcelone (Espagne)
2014 - Design Academy, Berlin (Allemagne)
2014 - Galerie Sylt (Allemagne)
2014 - Art Geneve (Suisse)
2013 - Paper World, Frankfurt (Allemagne)
2013 - Galerie Donath, Troisdorf (Allemagne)
2013 - Kd Kunst, Vollersode (Allemagne)
2013 - Robert & Tilton, Los Angeles (USA)
2012 - Al Bahu Space, Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis)
2012 - Club Montecarlo, Dubai (Emirats Arabes Unis)
2012 - Melbourne Art Trade (Australie)
2012 - Galerie Kamila Regent, Saignon (France)
2011 - Design Academy, Berlin (Allemagne)
2011 - Galerie Sylt (Allemagne)
2011 - Art Geneve (Suisse)
2010 - Musée Archives de Sant Andreu de Llavaneres (Espagne)
2010 - Art-kunts Wien, Vienne (Autriche)
2010 - Art Rotterdam (Pays Bas)
2009 - Galerie Maria José Castellví, Barcelone (Espagne)
2009 - Galerie Sylt (Allemagne)
2009 - Art Geneve (Suisse)
2008 - Musée Archives de Sant Andreu de Llavaneres (Espagne)
2008 - Art-kunts Wien, Vienne (Autriche)
2008 - Art Rotterdam (Pays Bas)
2007 - Design Raum, Bonn (Allemagne)
2007 - Galerie Carmen Terreros, Saragosse (Espagne)
2007 - Galerie Baltazar, Bruxelles (Belgique)
2007 - Art International, Zurich (Suisse)
2007 - Galerie Miquel Alzueta, Barcelone (Espagne)
2006 - Galerie Hof&Huyser, Amsterdam (Pays Bas)
2006 - Galerie Il Polittico, Rome (Italie)
2005 - Galerie Jorge Alcolea, Madrid (Espagne)
2005 - Galerie Kamila Regent, Saignon (France)
2005 - Galerie Carmen Terreros, Saragosse (Espagne)
2005 - Maison Kregg, Bruxelles (Belgique)
2005 - Sala Parés, Barcelone (Espagne)
2005 - Galerie 22, Igualada (Espagne)
2004 - Galerie Baltazar, Bruxelles (Belgique)
2004 - Galerie Jorge Alcolea, Madrid (Espagne)
2004 - Galerie Art Sud, Tolosa (Espagne)
2003 - Galerie Arcturus, París (France)
2003 - Galerie Hof&Huyser, Amsterdam (Pays Bas)
2003 - Galeria María Llanos, Lisbonne (Portugal)
2003 - Espai 21, Cambrils (Espagne)
2002 - Galerie Hof&Huyser, Amsterdam (Pays Bas)
2002 - Galeria María Llanos, Lisbonne (Portugal)
2001 - Galeria Llucià Homs, Barcelone (Espagne)
2001 - Galeria Ignacio de Lassaletta, Barcelone (Espagne)
2001 - Galerie La Tour des Cardinaux, Marseille (France)
2000 - Zeitz Museum, Zeitz (Allemagne)
2000 - Galeria Serrahima, Barcelone (Espagne)
2000 - Galerie Martini, Hong Kong (Chine)
2000 - Maison de la Catalogne, Paris (France)
2000 - Galerie Donath, Troisdorf (Allemagne)
2000 - Galerie Baltazar, Bruxelles (Belgique)
2000 - Galerie Von Lintel und Nusser, Munich (Allemagne)
1999 - Rare Art Properties, New-York, (USA)
1999 - Kölmann Gallery,Wiesbaden (Allemagne)
1999 - Galerie Baltazar, Bruxelles (Belgique)
1999 - Galerie Pfundt, Berlin (Allemagne)
1998 - Gallery Mason, San Antonio (USA)
1998 - Museum Für Moderne Kunst, Mittelhof (Allemagne)
1997 - Galerie Donath, Troisdorf (Allemagne)
1996 - Art Frankfurt, Francfort (Allemagne)
1996 - Museum Giessen (Allemagne)
1996 - Künstlerhaus Mousonturm, Francfort (Allemagne)
1995 - Galerie Trece, Ventalló (Espagne)
1995 - Galerie Art Sud, Toulouse (France)
1995 - Ikeda Gallery, New-York (USA)
1994 - Art Frankfurt, Francfort (Allemagne)
1994 - Künstlerhaus Mousonturm, Francfort (Allemagne)
1993 - Marburg Museum, Marbourg (Allemagne)
1993 - Galerie Art Sud, Tolosa (Espagne)
1992 - Galeria 22, Igualada (Espagne)
Collection particulière de David Hockney, Los Angeles (USA)
Collection particulière de Donald Judd, Marfa,Texas (USA)
Collection particulière de Norman Foster, Londres (Royaume Uni)
Ramon
Enrich
nous a ouvert les portes de son atelier. Consultez la vidéo de notre visite pour en savoir plus sur sa démarche.

Toute l'actualité de l'art contemporain sur notre blog

  • Introducing Ramon Enrich

    Formé auprès de Donald Judd et de David Hockney, l’artiste catalan Ramon Enrich compose depuis plus de 20 ans de mystérieux paysages à partir d’une "grammaire personnelle de symboles et de...

À propos: 

Né en 1968 à Igualada près de Barcelone, Ramon Enrich est un peintre contemporain espagnol dont le travail est inspiré par de multiples champs artistiques. Il exploite sa passion pour l’architecture dans le cadre de ses tableaux de paysages géométriques et colorés. A partir d’un quadrillage, il compose des espaces déserts à l’atmosphère surréaliste et envoutante.

L’art comme vocation

Ramon Enrich est un peintre contemporain espagnol né en 1968 à Igualada près de Barcelone d’un père fabricant de tricot dont l’intérêt pour les arts l’a fortement influencé. Dès 1985, il entame un parcours d’apprentissage technique institutionnel au sein de l’École des Beaux-Arts de Barcelone puis il étudie les arts graphiques au sein du Gremi d’Arts Grafiques de Cataluya, étudiant en parallèle l’histoire de l’art à l’Université de Barcelone.

C’est pendant sa période estudiantine que le peintre intègre le voyage à sa pratique de l’art, notamment lors d’échanges universitaires aux Beaux-Arts de Paris et à la Universtät der Künste de Berlin. Dès la fin de ses études, Ramon Enrich s’envole pour les États-Unis afin d’y rencontrer ses références dans le monde de la peinture. Il séjourne quelques mois à la Fondation Donald Judd, puis à la Fondation Chinati, avant d’y exposer son travail dès le début des années 1990. Il poursuit son voyage jusqu’à Los Angeles où il rencontre Ed Ruscha ainsi que David Hockney avec lequel il collabore. Il s’installe ensuite quelques années à New-York et devient l’assistant de Julian Schnabel.

Pour lui, il s’agissait de comprendre auprès d’eux comment « organiser une vie d’artiste » d’un point de vue plus opérationnel que créatif, mais également de nourrir ses multiples sources d’inspirations. A son retour en Europe, il occupe un atelier à la Künstlerhaus Mousonturm de Francfort avant de revenir dans sa catalogne natale où il vit depuis lors.

Un travail des formes haut en couleurs

La peinture de Ramon Enrich se nourrit de références et de champs artistiques pluriels. Ses œuvres de typographies sont des illustrations abstraites de poèmes dont les lettres perdent leur pouvoir de signification littéraire pour ne valoir qu’en elles-mêmes dans le cadre de la toile.

Cependant, c’est surtout à travers ses œuvres de peinture d’architecture que Ramon Enrich développe une esthétique caractéristique ainsi qu’une théorie picturale. Tour à tour inspiré par l’architecture rationaliste et par les architectures africaines, l’artiste crée des paysages composés de volumes géométriques dont le point de référence n’est pas humain. Les maisons aux toits plats côtoient des escaliers sans fin, ôtant toute fonction à l’architecture au-delà de son pouvoir d’évocation. L’importance portée au travail de la forme conduit ses œuvres aux limites de l’abstraction englobant jusqu’à la végétation présente dans le paysage : les arbres et les buissons - comme les bâtiments - sont ramenés aux formes simples du cône, de la sphère et du cube. Tous ces éléments participent à la création d’un univers surréaliste et d’une atmosphère mystérieuse et alourdie par une lumière inssaisissable. Cette lumière accentue de nombreux effets de perspectives obtenus par l’utilisation du quadrillage comme base de ses paysages.

Contrairement à l’apparence très rigoureuse de ses œuvres, Ramon Enrich confie trouver dans la peinture une manière légère d’exprimer sa passion pour l’architecture : « Ma vraie passion, c’est l’architecture. (…) J’ai trouvé une issue plus frivole dans la peinture, où je puis composer des paysages illuminés par deux ou trois soleils. ». La rigueur formelle des œuvres de Ramon Enrich est ainsi paradoxalement accompagnée de couleurs vives et chaleureuses qui autorisent quelques « accidents » : des cascades de peintures ou des frottages qui donnent de la texture à ses œuvres. Sous un soleil de plomb, ces paysages graphiques nous font voyager dans un univers surréaliste et désert où l’homme est absent et où nature et architecture se répondent par un jeu de formes et d’ombres.

Un travail plébiscité par le monde de l’art contemporain

Depuis près de 25 ans, Ramon Enrich expose ses œuvres dans des galeries situées partout dans le monde.

Ses œuvres comptent parmi des collections publiques muséales (Museum Giessen, Museum Für Moderne Kunst Mittelhof, Zeitz Museum, Musée Archives de Sant Andreu de Llavaneres) et dans des collections d’entreprises prestigieuses telles que La Caixa, Banco Santander, NH, Fundación Telefonica, Deutsche Bank ou encore Generali Foundation.

Les œuvres de peinture contemporaine de l’artiste sont également acquises par de nombreux collectionneurs d’art contemporain à travers le monde, elles font notamment partie des collections particulières de David Hockney et Norman Foster, ainsi que de la Donald Judd Collection.  

Remonter