fb

Tom
Price

Espagne
Close
Parcours: 
2005 - 2007 Royal College of Art; MA Design des Produits
2002 - 2004 London Metropolitan University; HND Design & Réalisation du Mobilier
1993 - 1996 Bath College of Higher Education; BA Hons Beaux Arts : Sculpture
Exposition(s): 
COLLECTIONS PUBLIQUES
‘Counterpart’, Chatsworth House (UK)
‘Synthesis X’, The Mint Museum (USA)
Denver Museum of Art (USA)
‘Meltdown Chair: PP Tube #1 Black’, Amore Pacific Museum of Art (Corée du Sud)
‘Meltdown Chair: Cable Tie’; &‘Meltdown Chair: PVC Hose’, San Francisco Museum of Modern Art (USA)
‘Meltdown Chair: PP Sheet’, Museum für Kunst und Gewerbe (Hamburg, Allemagne)
EXPOSITIONS INDIVIDUELLES
2020: "Tom Price", Urs von Unger Gallery (Gstaad, Suisse)
2019: "Tom Price: Synthesis", Victor Hunt Gallery (Brussels, Belgique)
2014: The Nelson-Atkins Museum of Art (Kansas, USA)
2013: "Balanços Meltdown", Museu da Casa Brasileira (Brazil)
2012: "Tom Price", Arario Gallery (Seoul, Corée du Sud)
2012: "Tom Price; Meltdown", Showme Gallery (Barcelos, Portugal)
2011: "Tom Price" Industry Gallery (Washington DC, USA)
2009: "Tom Price", Chapter7 Concept Store (Hangzhou, Chine)
2008: "Tom Price", Tent London; Truman Brewery (Londres, UK)
EXPOSITIONS DE GROUPE SÉLECTIONNÉES
2021: "BBA Artist Prize", BBA Gallery (Berlin,Allemagne)
2019: National Saturday Club, Bonhams (Londres, UK)
2019: "Body & Soul" One Canada Square, Canary Wharf (Londres,UK)
2019: "Chair As An Artwork" Latvian National Museum of Art (Riga, Latvia)
2018: "Poème Brut", Design Museum Gent (Belgique)
2018: "MTV Re:Define", The Goss-Michael Foundation (Dallas, Texas, USA)
2018: "Looking for U", Unit Gallery (Londres, UK)
2017: "Victor Hunt", Design Miami (USA)
2017: "Victor Hunt", Design Miami/Basel (Suisse)
2016: "Victor Hunt", Design Miami (USA)
2015: "Victor Hunt", Design Miami/Basel (Suisse)
2015: "Make Yourself Comfortable at Chatsworth", Derbyshire (UK)
2014: "Victor Hunt", Design Days Dubai (UAE)
2013: "Anything, Something", Gwangju Biennale (Corée du Sud)
2013: Industry Gallery, Design Days Dubai (UAE)
2012: "Fairytales Fantasy & Fear", The Mint Museum (Uptown) (Charlotte, North Carolina, USA)
2010: "Hold the Line", Gallery Seine 51 (Paris, France)
2009: Lodz International Design Biennale (Lodz, Pollogne)
2009: Cheongju International Craft Biennale 2009 (Corée du Sud)
2009: "UFO: Art and Design" NRW Forum, (Dusseldorf, Allemagne)
2008: "Second Lives: Remixing the Ordinary", Museum of Art and Design (New York, USA)
2008: "From Now to Eternity", Mother Biscuit Building (Londres, UK)
2008: "Birds, Bats & Bees", Philips de Pury (Londres, UK)
2007: "Designers Block" Nicholls & Clarke Buildings (Londres, UK)
2007: "Gradual" Brompton Design District (Londres, UK)
2006: "Intimacycity", Design Mai, (Berlin,Allemagne)
COMMISIONS PUBLIQUES
2020: ‘Hidden River’, Keybridge House, Vauxhall (UK)
2014: ‘Vyner Tree’; Courthouse, Westminster (UK). Bronze tree & play sculptures for Barratt (Londres, UK)
2011: ‘Kyneburgh Tower & Wall’,Two large steel sculptural works, Kimbrose Square, Gloucester (UK)
2010: ‘Speleothem’, Bronze sculpture, Royal Terrace Gardens, Torquay (UK)
2008: ‘Metropolitan Works’, Digital painting, laser-cut into aluminium panels on building facade, Digital Manufacturing Centre (Londres, UK).
PUBLICATIONS
2016: The Campaign for Art: Gifts for the San Francisco Museum of Modern Art Foreword by Helen Schwab and Robin Wright Publisher: San Francisco Museum of Modern Art (USA)
2016: San Francisco Museum of Modern Art 360°: Views on the Collection Editors Judy Bloch and Suzanne Stein Publisher: San Francisco Museum of Modern Art (USA)
2012: "Taken by Surprise", Rédacteurs: Robert Klanten, Sven Ehmann, Anna Sinofzik, Éditeur: Gestalten (Berlin, Allemagne)
2009: "Meubles contemporains", Auteur: Martin Wellner et Andrea Mehlhose, Éditeur: h.f. ullmann (Allemagne)
2009: "Desire", Auteur: Elizabeth Honerla, Éditeur: Gestalten (Allemagne)
2009: "Édition limitée" Auteur: Sophie Lovel, Éditeur: Birkhäuser (Allemagne)
2009: "London Design Guide 2010 Edition", Auteur: Max Fraser Spotlight Press Ltd (Londres, UK)
2009: "New Talents – The State of the Arts", Auteur: Hans Maier-Aichen, Éditeur: avedition; Ludwigsburg (Allemagne)
2009: "Second Lives: Remixing the Ordinary", Auteur: Museum of Arts and Design, Éditeur: MAD (New York, USA)
2009: "The Independent Design Guide: Innovative Products from the New Generation", Auteur: Laura Housley Éditeur: Thames and Hudson (Londres, UK)
2009: "UFO Blurring the Boundaries Between Art & Design Werner Lippert / Petra Wenzel", Éditeur: NRW-Forum Kultur und Wirtschaft (Dusseldorf, Allemagne)
Tom
Price
nous a ouvert les portes de son atelier. Consultez la vidéo de notre visite pour en savoir plus sur sa démarche.
À propos: 

La démarche artistique de l’artiste anglais Tom Price s’articule autour des matériaux et elle est notamment guidée par des processus créatifs innovants et expérimentaux. Il en résulte une sculpture contemporaine surprenante qui est forme et contenu en même temps ; les œuvres de l’artiste sont capables de raconter une histoire comme d’enchanter l’observateur avec leur impact visuel et esthétique. 

Du design à la sculpture 

Tom Price est un artiste anglais né en 1973 à Londres, qui vit et travaille à Majorque, en Espagne. Après avoir obtenu son diplôme au Royal College of Art en 2007 dans la capitale britannique, l’artiste commence sa carrière en créant des pièces fonctionnelles qui se situent à mi-chemin entre l’art et le design. 

La série « Meltdown » (Fusion) montre le travail de manipulation des matériaux qui caractérise l’œuvre de Tom Price depuis le début de sa carrière. L’artiste utilise pour cette série des tuyaux, des cordes et des feuilles en plastique afin de réaliser des chaises de design innovantes. En pressant ces matériaux sur une surface métallique chauffante en forme d’assise, les chaises sont créées à travers la transformation du plastique liquéfié, puis solidifié. 

Au fil des années, le travail de Tom Price a évolué de plus en plus vers la sculpture, en gardant toujours les matériaux comme fondement narratif et conceptuel. Le lien avec le design n’est cependant pas totalement coupé : certaines sculptures peuvent en effet être considérées comme hybrides, et leur statut peut basculer en passant d’œuvre d’art à pièce fonctionnelle ou vice-versa selon le regard, l’intention et les actions de l’observateur. 

La narration des matériaux 

Tom Price expérimente avec tous types de matériaux : les naturels comme le charbon ou le bois, les industriels comme la résine ou le polypropylène, les plus ‘classiques’ dans le domaine de la sculpture comme le bronze. En utilisant des processus complexes ou non conventionnels de transformation des matériaux comme le réchauffement, la cassure, le mélange, le moulage, le pliage et la catalyse, le sculpteur contemporain vise à la recherche d’un résultat inédit pour lui-même ainsi que pour le public.

Il avance dans son travail comme un scientifique qui explore et qui teste au gré d’essais, d’observations, de phases d’échecs et d’apprentissage. Il cherche des solutions aux problèmes inattendus qu’il rencontre et, afin de dépasser les limites de sa propre imagination, il se fie aussi à la chance, à des « accidents heureux » qui arrivent tout au long du processus de création. 

« Parfois les matériaux eux-mêmes fournissent le concept et le point focal de l’œuvre. Dans ce cas, la forme finale sera une expression des possibilités et des limitations du matériau et des processus qui ont été utilisés pour le transformer. Pour les œuvres qui sont censées exprimer une narration plus ample, il est crucial pour moi de sélectionner des matériaux qui sont pertinents par rapport au concept, et qui d’une certaine manière augmentent ou renforcent l’histoire que je suis en train de raconter. » Tom Price 

Un exemple de cette démarche est le choix des matériaux utilisés pour la commission « Counterpart » (Contrepartie) pour le Duc de Devonshire et Chatsworth House en Angleterre : l’artiste a utilisé le charbon, en lien avec les mines de charbon possédées par la famille, et la résine, qui avec son aspect translucide et cristallin fait référence à la collection minérale initiée par la Duchesse Georgiana au 18ème siècle. Les matériaux tissent ainsi un lien étroit avec l’histoire du contexte dans laquelle les œuvres sont exposées.  

Une carrière internationale 

Sa carrière étant saluée par des expositions dans des institutions et galeries partout dans le monde, Tom Price est maintenant reconnu au niveau international. Plusieurs de ses pièces ont été acquises par des collections privées et des musées aux Etas Unis, en Europe et en Asie, tels que le MOMA San Francisco ou le Nelson-Atkins Museum of Art à Kansas City. Son travail figure dans nombreuses publications. L’artiste a également réalisé des commandes grand format in situ, comme l’installation de 12 mètres en bronze « Vyner Tree » à Westminster, Londres. 

 

Vidéos :

Découvrez le processus de création des œuvres The Presence of Absence dans l’interview : Presence & Absence: New Works by Tom Price at The Nelson-Atkins Museum of Art

Découvrez plus sur la commission de Counterpart dans la vidéo : Treasures from Chatsworth, Episode 9: Design Through the Ages à partir de la minute 3 : 15

Découvrez le processus de création de l’installation Vyner Tree : Tom Price VynerTree

Découvrez le processus de formation des fissures, des vides et des craquelures dans les œuvres Synthesis : Tom Price Synthesis

 

Remonter